dimanche 28 novembre 2010

Un espace pour rouler


Faire le plein, pour entrer dans une oeuvre d'art vivant.


Et pourtant il vole...

Il y a quelques mois, j'avais posté ici les photos d'un zinc russe bouffé par la rouille, endormi d'une mort définitive.
J'ai croisé par hasard la photo du même avion en plein vol. Sauf qu'en fait d'avion, il s'agit d'un vaisseau de guerre, entre hydravion et bombardier obèse.

Belles du jour

Coup de kick

Photo un peu floue pour le geste suspendu d'un démarrage vintage.


En bécanes et en short

Il avait fallu remonter la guitoune et tout le barda avant que le ciel ne leur tombe sur la tête. Et l'idée de plier une tente en coton, trempée d'eau de pluie ne les enchantait guère.
Les motos françaises avaient tenu le coup jusque là, et tonton alignait les fanions des coins de Bretagne qu'ils avaient traversés.
Maman avait fini de passer le café dans le thermo, et après avoir fixé le dernier sac, la petite équipe avait poursuivi sa route, certaine maintenant de rencontrer le crachin breton "qui ne mouille que les cons", comme on dit dans ce coin de Bretagne.

Les voilà maintenant sur le bord de la route, du côté du Mans. Le soleil d'août est de nouveau de la partie. Tout le monde à poil, il a dit tonton ; et c'est le moment d'enfiler les shorts, sortis des premiers sacs de toile, et de ranger les pantalons mouillés et froids, au fond de la sacoche du Terrot.

Le temps de vérifier les bougies et l'état du pneu arrière, le temps de se dégourdir les jambes et de respirer l'odeur de l'herbe mouillée, le temps d'une photo avec maman en sous-tifs noirs.


Plus tard, les motos seront vendues et remplacées par une voiture avec un toit et un coffre. Tonton continuera longtemps à coller les autocollants sur la plage arrière de la Panhard jusqu'à ne plus rien voir à travers la vitre.

En découvrant ces photos, il me vient l'envie d'ouvrir en grand la fenêtre et de respirer l'odeur de pluie qui mouille la route devant la maison.
... et d'ôter la bâche qui recouvre la 350 Terrot que j'ai dégotée à la Bourse de Montclar en Quercy et qui m'attend dans le garage.









Merci à Flippe pour ces photos, trouvées dans l'album de ses parents (sa maman est à droite, sur la dernière photo).

jeudi 18 novembre 2010

dimanche 14 novembre 2010

Bobber


"Il a simplement enlevé le superflu, et gardé l'essentiel."

Voilà la formule clé pour obtenir un bobber "de sa race", pour s'aligner à côté d'autres bécanes, elles aussi dépouillées d'un acier américain bien trop lourd, de garde boue enveloppants, du phare gigantesque flanqué de capotages chromés.


Plus tard, le buddy seat cèdera sa place à une selle monoplace de marque Bates et sera oublié au fond de l'atelier, avec les fender d'origine et les flasques de roue maintenant incongrues.

Ce même buddy, je l'achèterai 60 ans plus tard sur EBAY US, avec ses petites étoiles patinées sur rosettes orangées, relique débarrassée de sa poussière d'un demi-siècle. La pièce rejoindra la base restaurée du même ex-bobber des années 50', transformée en "Frisco style" avec longue fourche et peinture pailletée dans les années 70' puis définitivement rangée (des vélos).

Il m'aura fallu fouiller les surplus des cimetières néo pop, scruter les petites annonces des fanzines pour retrouver le début d'une histoire à réécrire. Remettre le compteur à zéro, en veillant à l'origine du fond bleu vert, typique des années 1950 à 1952.

Un p'tit tour de clé au contact et le manège entame lentement au autre tour de siècle...


Naturelles

Une idée comme une autre : photographier des top models sans leur maquillage professionnel, sans le strass et la lumière des podiums.
Un essai de simplicité pour Vuitton, qui est tout, sauf un accessoire pour "gens de peu".

I'll see you later

vendredi 12 novembre 2010

jeudi 11 novembre 2010

Non, merci...

En feuilletant un blog (oui, un blog peut se feuilleter), je suis tombé sur une collection de pochettes de vinyles des années 50', pleine période R&R.
Parmi ces emballages de galettes, cette couverture à fort potentiel érotique.

mercredi 10 novembre 2010

lundi 8 novembre 2010

dimanche 7 novembre 2010

Félin

Scott Pommier


Vous tapez "SCOTT POMMIER" sur Google et vous découvrez un photographe précis et moderne. Ses photos fixent le moment de magie, simplement.


samedi 6 novembre 2010

De la réalité... au rêve


Si vous pensiez que les Pin-up sortaient de l'imagination de dessinateurs géniaux, c'est raté...









Juste un spet


Juste un "mauvais" spet, le genre de bécane un peu relâchée qui colle à la peau comme la sueur de la route, quand les lunettes une fois ôtées, il reste la trace de la poussière.

Ca vous alors fait des yeux de hiboux, tout entiers écarquillés par le sentiment d'avoir déplacé l'esprit en même temps que le corps.


La Madone des ordures ?

Philippe Vermes, photographe

La canopée

On ne demande qu'à y croire

lundi 1 novembre 2010

Ligne droite

Ca, c'est une idée, passer les jambes d'un seul côté pour les joies d'un déséquilibre contrôlé. La dégaine pose une cool attitude qui va bien avec le spet, un combiné de bobber sur moteur panhead, semble-t-il.
Le sentiment de vitesse relative et de liberté est renforcé par le sourire du pilote, entièrement sous un casque jet bien serré sous la mâchoire, et la paire de gants qu'on imagine patinée de graisse et de poussière.